Textes d'Eric Corne / Eric Corne's texts
Cher Éric, sur Éric Poitevin
9 décembre 2015

Par ces quelques mots en forme de lettre — dialogue muet avec ton expérience du visible —, je voudrais transcrire les déplacements que j’ai faits devant tes photographies, ce que je crois avoir vu, lu, imaginé, au bord de tes images. Tels de grands verres plaqués contre les paysages, les objets et les corps, tes […]

Textes d'Eric Corne / Eric Corne's texts
Concrete love Jungle
9 décembre 2015

Les murs roses bonbon d’une favela de Cidade Tiradentes déchirent les relents d’humidité, les pneus brûlent aux abords. Désolé, Manuel et Damien, vos peintures me poursuivent, les ondes se contemplent trop ici, se confondent même. Il se dit sur les chemins dévastés des pas affamés que la colline environnante accueillera le palais de la science ; […]

Textes d'Eric Corne / Eric Corne's texts
AIMER sur Pierre Matthey
9 décembre 2015

que peut une créature sinon, entre créatures, aimer ? Oui Pierre, que peut un peintre, sinon aimer la peinture, la chercher, voir en elle, voir les ombres de tous les peintres de tous ceux qui ont cherché l’espace en peinture… Tu l’as fait toute ta vie. Intensément. aimer et oublier, aimer et malaimer, aimer, desaimer, […]

Textes d'Eric Corne / Eric Corne's texts

 When I’m painting, I always think about a duck.1 In scenes imbued with the unexpected, Damien Cadio’s painting confronts the eye with seemingly concrete spaces simultaneously occupied by the imaginative and a fear of the imagination. Meticulously, he works as if furnishing a child’s cabin, a theatre or a cemetery – but with images. As […]

Textes d'Eric Corne / Eric Corne's texts
Não quero ver-te nem pintado
18 novembre 2015

Cette exposition présente un parcours de la figuration en peinture de ces dernières cinquante années. Si après des années où la peinture figurative était quasiment rejetée des cimaises et perçue comme un art du passé, elle fait aujourd’hui un retour triomphant. Les formes de peintures figuratives avec leurs réalismes propres prolifèrent depuis la fin du […]

Textes d'Eric Corne / Eric Corne's texts
Une lumière qui danse sur Axel Pahlavi
18 novembre 2015

La peinture d’Axel Pahlavi convertit l’image en parole et permet à ses représentations de se détacher du sujet dans une im-posture naturelle. L’humanité rendue à l’image est évocation et révocation des « mimiques » de la Passion ou, mieux, des passions. Son art,  comme celui de Pasolini, est le résultat d’un amour halluciné, enfantin et […]